Impact de la Vision sur la Posture et vis-versa..

Impact de la posture sur la vision

Les TMS touchent en France environ 15% des salariés. Depuis 2008 la présence de Troubles Musculo-Squelettiques ou TMS liés aux articulations de l’épaule, du coude et du poignet ont augmentés, jusqu’à toucher plus de 15 000 personnes sur ces seuls syndromes. Cette hausse s’explique par l’évolution des conditions de travail dans le secteur tertiaire, notamment par la généralisation de la posture statique et les gestes répétitifs devant un écran d’ordinateur.

Les T.M.S résultent d’un déséquilibre entre les capacités fonctionnelles des personnes et les exigences des situations de travail. Ce sont des pathologies qui affectent les différents tissus (tendons, gaines synoviales, nerfs, …) situés à la périphérie des articulations, où des micro-lésions peuvent se créer. C’est grâce aux phases de récupération que le corps peut procéder à une  «auto-réparation» de ces micro-lésions. Lorsque les possibilités de  récupération sont insuffisantes, la pathologie s’installe.

Des postures délétères auront un impact sur la qualité et le confort de la vision ainsi que sur la fiabilité des informations recueillies.

….Impact de la vision sur la posture

Les études effectuées sur la vision ont permis de mettre en évidence que l’acquisition d’une bonne posture est dépendante d’une bonne vision. L’œil permet la vision, mais il est aussi un capteur prépondérant du système postural. Il sert de référence à la construction de notre posture. De même, la vision périphérique et la vision centrale sont complémentaires pour le contrôle de la stabilité posturale.

Une vision imparfaite ou inexacte due à la fatigue visuelle, aura pour conséquence des postures délétères pouvant provoquer des Troubles Musculo-Squelettiques

La conception et l’organisation de postes de travail ergonomiques intégrant les besoins visuels permet de gagner à la fois en productivité pour l’entreprise et en confort et sécurité pour les salariés.