Prévenir les TMS en lien avec un travail sur écran

Écran et souris nous causent bien des soucis

Les douleurs les plus souvent répertoriées dans le travail devant un ordinateur, concernent les zones de l’épaule (tendinite de la coiffe des rotateurs), du coude (épicondylite) et du poignet (Syndrome du Canal Carpien). Le principal signe clinique des TMS s’exprime au travers de la douleur ressentie pendant et en dehors du travail. La douleur est associée à une gène fonctionnelle de plus en plus importante. Ces pathologies deviennent invalidantes pour la vie personnelle et l’exercice de l’activité professionnelle.

Lorsque le regard reste fixé sur un écran, des tensions musculaires peuvent apparaître dans le cou, immobile trop longtemps, et provoquer des cervicalgies. La position des yeux détermine la position du visage et du cou. Si le travail nécessite une forte charge visuelle, le cou reste immobiliser, parfois des heures d’affilées. Les cervicalgies sont fréquentes  lorsque le travail nécessite l’utilisation d’écran, mais aussi dans les métiers de précision sur machine.

Les tendinopathies des épaules et du cou touchent les personnes qui travamauvaise posture avec portableillent longtemps sur un poste informatique, surtout s’il s’agit d’un poste de travail improvisé ou mal adapté. L’épaule est surélevée pour la manipulation de la souris ou la tête est baissée pour être en face de l’écran.

L’épicondylite est une inflammation douloureuse des tendons du coude. bonne position de la sourisIls permettent l’extension du poignet et des doigts, la supination (le mouvement de tourner la main vers l’extérieur) et la préhension. L’inflammation apparait lors d’un mauvais positionnent de la souris ou de l’avant-bras.

Le syndrome du canal carpien se manifeste par des engourdissements et des fourmillements dans les doigts, et par une perte de force musculaire dans le poignet et la main touchés. Les symptômes résultent de la compression du nerf médian du poignet. Dans le poignet, le nerf médian et les tendons fléchisseurs des doigts traversent un « tunnel » nommé canal carpien. Un appui trop fréquent qui réduit cet espace, entraîne une compression du nerf médian et provoque une inflammation. canal carpien douleursyndrome du canal carpien