A quand un clavier ergonomique ?

Quand on y regarde de près, on se rend compte que les claviers de nos ordinateurs ne sont pas très ergonomiques !!!

Les lettres semblent éparpillées un peu au hasard. Pour comprendre comment nous nous sommes retrouvés à écrire sur des claviers AZERTY, il faut remonter aux origines de la machine à écrire … La disposition permettait alors d’éviter le chevauchement des barres sur les machines à écrire mécaniques, et pas du tout de faciliter la frappe. Cette contrainte n’existant plus sur nos claviers, nous pourrions réorganiser les touches de façon plus logique et efficace.

clavier ergonomique

Quand pourrons nous disposer de claviers d’ordinateurs et tablette qui placeraient les lettres les plus fréquemment utilisées sur les touches les plus accessibles, pour minimiser le déplacement des doigts et ainsi diminuer les risques de fatigue ou de pathologie de tendinite ou de syndrome du canal carpien ? Moins bouger les mains permet aussi de soulager le travail des muscles et articulations des épaules et du dos.
Des tentatives pour rendre les claviers plus performants ont vu le jour,  mais le succès commercial n’a pas été au rendez-vous.
clavier bépoUn des derniers en date est le clavier BEPO. La disposition des touches est basée sur une étude statistique de la langue française. Les lettres les plus fréquentes sont placées sur les touches les plus accessibles, divisant par deux les déplacements des doigts sur le clavier par rapport à la disposition AZERTY. Cette disposition limite les efforts et donc la fatigue musculaire. La frappe devient plus confortable ce qui réduit les risques de troubles musculosquelettiques.
Les choses vont peut-être changer !! L’Afnor (Association Française de Normalisation) est chargée par le ministère de la Culture de s’interroger sur la norme des claviers et sur la nécessité, ou non, de réformer.